Rechercher

Maison BRAQUIER



La fabrication des dragées Braquier commence en 1783 dans les locaux de la confiserie Jean Boivin rue Mazel à Verdun.


En 1871, Edouard Boivin et Léon Braquier rachètent ensemble le château de Coulmier, ancienne résidence des évêques de Verdun, pour en faire leur nouvelle usine.


Complétement détruite lors de la bataille de Verdun en 1916, l’usine est reconstruite.

En 1921, les anciens établissements L Braquier deviennent la société « La Dragée de Verdun ».


La Maison Braquier est l’une des dernières fabriques artisanales de dragées en France et propose, outre la dragée, d’autres spécialités comme l’obus Braquier, la Léontine, la Gâtine.