Le nougat de La Madeleine, une petite douceur de la région

 

Dans la confiserie du « Pré Catelan », le nougat a une longue histoire régionale.

Nathan Cocquemont | 20/05/2018

 

                    

 

Le Merveilleux, les gaufres, les bêtises… et le nougat !

La région est riche en produits gourmands mais le nougat, lui, se fait plus discret bien qu’il ait une longue histoire.

 

Depuis 1925, à La Madeleine, les blancs d’œufs, le sucre, le sirop de glucose (produits locaux) et les amandes sont mélangés suivant une même recette, que se transmettent les maîtres nougatiers, de génération en génération.

 Roses, bleus, verts, les nougats s’habillent de différents parfums pour les plus gourmands de 7 à 107 ans, comme l’indique la confiserie.

 

 

 

                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PHOTO

SÉBASTIEN JARRY

VDNPQR       

 

 

La crème de nougat, vous laissera pantois

 

Plus innovante, la «  crème de nougat  », invention de la confiserie qui vous laissera pantois.

 

Fondée début XXe siècle, par Eugène Poudanson, un ancien employé de Delespaul-Havez, l’entreprise est passée de main en main, pour finir entre celles des Duprez, eux-mêmes confiseurs et fabricants des célèbres bêtises de Cambrai.

 

En 2013, l’entreprise choisit d’ouvrir ses portes aux enfants et au public afin de leur faire découvrir le savoir-faire de la confection du nougat.

Entre dégustations et explications, les visiteurs assistent à la cuisine traditionnelle dans des chaudrons de cuivre, à la coulée du bonbon et à l’art de la découpe.

 

La boutique est ouverte du lundi au vendredi, de 10 h à 13 h, au 148, rue du Pré-Catelan à La Madeleine.

www.lamaisondunougat.com



Réagir