Prix de la valorisation du Patrimoine des Professions et des Entreprises

 

 

         


Le propriétaire de Carambar met 35 M € sur la table 
pour rapatrier toute la production en France

Par Par Anne-Gaëlle Besse Economie@lavoixdunord.Fr | Publié le 13/06/2017

Photos Christophe Lefebvre

 

Depuis le 2 mai, c’est un groupe français, sous le nom de Carambar&Co, qui a repris la fabrication des célèbres confiseries. Son nouveau propriétaire, Eurazéo, veut investir et augmenter le chiffre d’affaires de 20 % sur cinq ans.

   

Depuis leur création, en 1954, les Carambar sont fabriqués à Marcq-en-Barœul.
L’usine emploie 170 personnes et fabrique aussi des Michoko et des Gom’s

«  D’ici 2020, nous voulons rapatrier toute la production en France.  » Jean-Michel Saubade est le PDG d’une PME née le 2 mai de cette année, mais déjà bien connue : Carambar&Co, ce sont les bonbons Kréma, Michoko, la Pie qui Chante, le chewing-gum Malabar, les pastilles Vichy, mais aussi d’autres « marques iconiques  » produites et consommées à l’étranger. Douze marques en tout, dont sept en France.

La suite dans on en parle


Un pass pour le patrimoine industriel

Par Morgane Goldenstein |La Voix du Nord 

 

Découvrir les métiers, savoir-faire et industries du passé et d’aujourd’hui en région Hauts-de-France, voici l’ambition du Pass’Proscitec. 85 visites de musées, associations ou entreprises sont proposés à prix réduits pour les détenteurs du document.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo La Voix du Nord       

        

Pour le président de l’association Proscitec, Jean-Pierre Hurez, l’intérêt est évident : «  Il faut connaître le passé pour connaître le présent et préparer l’avenir. La région possède une histoire industrielle très riche avec le textile, la mine ou l’agroalimentaire. C’est une richesse patrimoniale qu’il faut préserver et valoriser via le public.  » L’occasion de découvrir des musées comme, par exemple, celui de La Rubanerie à Comines, ville qui alimentait plus de 80 % du marché mondial de ruban à la fin du XIXe siècle.

 

Le pass est disponible dans les agences Crédit Agricole ou magasins Furet du Nord. 80 000 exemplaires sont disponibles. Une version PDF est disponible directement sur le site www.proscitec.asso.fr

La Maison de la Confiserie est membre du réseau Proscitec


Moinet Vichy Santé

 

La confiserie Moinet fait, en 1932, l'acquisition de la source Roger située à Hauterive près de Vichy.

Les sels minéraux sont extraits de cette eau et incorporés dans la pastille.

 

En 1955, la production devient industrielle.

La pastille qui était à l'origine découpée à l'emporte-pièce est maintenant comprimée à partir d'un granulé sec dans des comprimeuses rotatives automatiques ce qui permet d'augmenter considérablement la production.  

En janvier 1972 la confiserie devient la société Moinet Vichy Santé.

 

En 1978, il ne reste plus que deux fabricants: la Société Nouvelle des Pastilles de Vichy (apparue en 1973) et La Société Moinet.

 

En 1999, la société transfert sa production sur le site du Bioparc à Hauterive.

 

La boîte présentée contenait des sucres d'orge de Vichy.

 

 

 

    

   

 

Les blasons de dix villes "en Pays Bourbonnais" y sont représentés.

 

De gauche à droite sur la première ligne on trouve les villes de: Moulins,  Lapalisse,  Hérisson, Varennes sur Allier et  Gannat .

 

Sur la deuxième ligne: Chantelle , Montluçon , Ebreuil, Saint Pourçain sur Sioule et Vichy .

 Collection MdC 

d'autres histoires dans Histoires de ...


Notre animation à la médiathèque de Wormhout

 

Après avoir touché le pain de sucre              dégusté quelques bonbons
vu le sirop de glucose,                 place à la fabrication des sucettes
                   
  qui seront distribuées aux  enfants.  

 



1 2 3 4 5 6   Page suivante